Reasons why you should learn to play tennis

Reasons why you should learn to play tennis

With so many sports and activities to try, why should you consider learning how to play tennis? Well, there are plenty of reasons why tennis can be the perfect weekend hobby for More »

Why search for car spare parts online?

Why search for car spare parts online?

These days, few people do not own a car, as this asset is one of the ways by which one could define reality. Frankly, there aren’t that many things that give you More »

How to prepare your child for kindergarten

How to prepare your child for kindergarten

Kindergarten is a turning point in very child’s life because it is the first type of education that he receives. Not only children are excited about the beginning of the school year, More »

 

Des pas vers une simplification du processus de recrutement des médecins étrangers

Il y a une fausse idée qui circule aujourd’hui dans les médias, conformément à laquelle les médecins venus de l’étranger garantissent la force de travail supérieure de la France. On connaît très bien le fait que la république manque de personnel médical, mais ce qui est moins connu c’est le fait que les immigrants travaillent principalement dans le secteur public que dans le privé, à cause du fait que professer libéralement c’est plutôt un risque pour quelques-uns d’entre eux. A peur de ne pas être exploité par l’employeur, les personnes venus de l’étranger pour un emploi médical refusent les offres de travails qui leurs sont présentés, pour travailler dans la sécurité de l’établissement hospitalier. Toutefois, la procédure de recrutement n’encourage pas du tout l’augmentation des candidatures, vu que le déroulement de ce processus est exhaustif.

D’abord, le recrutement entre dans la responsabilité du directeur de l’hôpital. Son devoir exige de lui à trouver la personne qui mieux correspond aux exigences du poste. Il est parfois difficile d’arrêter le départ des médecins compétents à défaut de l’absence d’une stratégie efficace de fidélisation, et ici on fait mention des salaires peu reluisants et les offre d’emploi santé obscures. En bref, le manager doit se concentrer sur les stratégies pertinentes de recrutement, connaître la rigueur du règlement et instaurer des partenariats interinstitutionnels fructueux et surtout vérifier les aptitudes et les qualifications des candidats. Comme dans la plupart des cas, les employeurs reçoivent des candidatures spontanées. Ceux qui travaillent déjà en France sont en directe liaison avec ses concitoyens et forment ainsi un réseau de contacts, sans compter les méthodes classiques de mobiliser de personnel.

D’une part, les annonces sont encore faites publiques dans la presse médicale, de l’autre part la grande majorité des candidatures parviennent par l’intermédiaire des sites Internet, étant donné que le web est la principale source d’information pour la population générale. Ensuite, les agences de recrutement comme Médico-jobs représentent une vraie innovation dans la sphère du recrutement, en raison du fait qu’ils médirent le contact entre employeur et prétendants. Le plus grand handicap du processus entier est représenté par la lourdeur, par l’incessible démarche administrative. Ce qui prend beaucoup de temps c’est la vérification des références des médecins étrangers et le parcours éducationnel suivi. Les docteurs qui sont en dehors de l’UE se trouvent aussi dans une position délicate. En revanche, le dossier accomplit un voyage circulaire: après avoir sollicité l’avis de la DRASS, le centre hospitalier fait parvenir le dossier qui contient le contrat de travail à la DDTE. Dans le cas d’une réponse positive, le dossier est encore envoyé jusqu’à l’ANAEM. C’est vraiment fatiguant.

Pour conclure, On voit très bien que le règlement ne permet pas beaucoup de liberté aux directeurs pour solutionner ces types de situations. Pour pouvoir attirer plus de personnes à travailler dans la république, on doit faire des démarches pour rendre la procédure plus fluide. Il est nécessaire soit d’instaurer de partenariats entre les divers institutions dans le vue d’une meilleure diffusion de l’information, soit de réaliser une base de donnés dans le domaine de la santé qui permettra aux employeurs de communiquer d’une manière efficiente avec tous les représentants, qu’il s’agit du personnel de l’intérieur de l’hexagone ou de l’étranger.